Installer une stratégie digitale, c’est désigner des dispositifs digitaux et les adapter à une organisation dans le but de servir la stratégie d’entreprise. La stratégie marketing est le fondement de la croissance d’une société, cependant, il est dorénavant inconcevable de considérer le digital comme un objet extérieur à la stratégie marketing face à la place croissante des canaux digitaux dans le parcours client et l’éclatement d’Internet. Aujourd’hui, le changement digital est important. Indépendants et entreprises ont des difficultés à faire épanouir leur production sans elle. Mais comment réaliser une stratégie digitale efficace ? Voici donc les points qu’il faut respecter.

Mesurer ses performances web et mettre en place une stratégie de création de contenu

La stratégie digitale peut prendre plusieurs caractères : déterminer une stratégie de régularité sur les réseaux sociaux, étaler une option CRM omnicanale, remettre à plat sa référence de vente en assimilant une solution digitale nouvelle… Plus précisément, c’est l’unité des opérations mises en place sur Internet afin d’atteindre les objectifs marketings. Pour ajuster la stratégie globale, il faut surveiller ses performances. Pour décider des actions à mettre en place, il faut définir les cibles et ses objectifs, analyser ses faiblesses et ses forces, les menaces, ainsi que les opportunités. Construire une stratégie digitale est à la fois un travail d’observation des concurrents, des cibles, des opportunités, du marché, et d’introspection sur l’entreprise. Il faut aussi analyser les données, c’est l’occasion d’ajuster la stratégie web. Et après avoir établi une stratégie web, il faut examiner les datas grâce à des bornes de performance. C’est-à-dire, il faut déterminer les KPI (Key Performance Indicator). Pour cela, il faut faire le bon choix puisqu’il en existe beaucoup.

La stratégie de création de contenu permet d’accéder directement au choix des divers canaux de communication digitaux. Par exemple, il y a l’Inbound marketing, qui n’est pas coûteux, mais dont les résultats sont plus longs à arriver et la rédaction web de contenu de brand content doit être assurée. Ou alors, il y a l’outbound marketing, assurant les résultats rapides, mais qui se révèle inabordable. Il y a aussi la campagne e-mailing, adwords, stratégie social média, etc.

Définir sa stratégie de communication digitale et définir son budget web marketing

Il ne reste plus qu’à penser aux méthodes de communication à utiliser afin de fidéliser les prospects, après avoir identifié ses budgets, la cible à atteindre, ses objectifs, ses faiblesses, et ses forces. Dans ce cas, il est possible de créer une application mobile, développer un blog ou un site web qui servira de support pour le m-commerce ou e-commerce, ou de vitrine à la marque. Mais il est également possible de lancer une newsletter par e-mailing, mettre des vidéos en ligne sur Youtube ou d’investir dans le social média (réseaux sociaux), selon ses besoins.

Certains procédés figurent un investissement financier cohérent quand d’autres issues réclament particulièrement de la subtilité et de la patience. Le digital forme une vraie mine d’or en matière de virtualités, chacune avec ses inconvénients et ses avantages, et surtout avec un coût différent. Il faut établir un budget afin de déterminer au moins en partie les techniques à employer pour atteindre ses objectifs. D’ailleurs, mettre en place une Stratégie webmarketing représente un coût pour les entreprises. Mais installer une stratégie web permet de compter plus rentablement le retour sur investissement, de gagner de nouveaux acquéreurs, de faire progresser sa notoriété, ainsi que de développer la visibilité de son entreprise.

Définir la cible et analyser la stratégie digitale de ses concurrents

Ce n’est pas pertinent de mettre en place une stratégie de marketing digital sans déterminer clairement quelle est la cible à atteindre. Cela mène droit à l’échec. On peut demander un conseil stratégie webmarketing ou créer un buyer persona pour demander de l’aide. Il suffit de dresser précisément son profil. L’entreprise doit admettre le changement de posture que celle-ci engage pour réussir sa stratégie digitale.

Il est instructif et intéressant de saisir quelles techniques les concurrents utilisent pour arriver à bâtir leur stratégie digitale puisqu’il est probable qu’ils ont les mêmes objectifs. Cela peut permettre de se différencier, de faire mieux pour s’inspirer et pour localiser ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas. Notamment, on ne peut pas se lancer dans l’aventure sans déterminer ses attentes, puisqu’il s’agit là d’une opportunité concrète pour l’entreprise (des méthodes de communication nouvelles qui permettent de toucher un plus large public et d’accroître le chiffre d’affaires). 

Définir les objectifs de la stratégie digitale et faire une analyse de sa situation sur le marché

La stratégie digitale doit porter sur des indicateurs SMART et des objectifs. De nombreux objectifs sont possibles : l’expérience client, la fidélisation client, la visibilité (amélioration de la réputation, développement de la présence en ligne et de sa notoriété par l’image de marque), lead, trafic. Une évolution digitale peut sembler nécessaire pour s’adapter aux habitudes de consommation et aux technologies nouvelles qui en résultent. De ce fait, les objectifs inspirent immédiatement les plans d’action à mettre en place.

La méthode SMART comprend cinq indicateurs qui sont autant de variables agréant la réalisation de ses objectifs pour la stratégie digitale. Les cinq indicateurs sont, en général : le temporellement défini, réaliste, atteignable, mesurable, et spécifique. Tout d’abord, un objectif temporellement déterminé est clairement borné dans le temps à une date précise. Un objectif réaliste permet d’éviter l’abandon et d’anticiper les obstacles rencontrés. Un objectif atteignable est un objectif qui représente un défi à atteindre suffisamment ambitieux et grand pour qu’il soit motivant. Un objectif mesurable doit être qualifié ou quantifié. Et enfin, un objectif spécifique doit être compréhensible par tous, précis et clair. Il doit aussi être exclusif à l’entreprise et être personnalisé. Donc, il doit être en lien direct avec le travail à exécuter.

Alors, avant même de bâtir la stratégie digitale, il faut définir ses faiblesses et ses forces, mais également les opportunités du marché et les menaces extérieures à prendre en compte. Pour mieux établir une stratégie digitale efficace et pertinente, il est préférable de cerner la situation dans son ensemble. Pour cela, on peut aussi demander un conseil stratégie digitale à une agence ou sur Internet.